26 févr. 2015

Un extrait du Mystère de la grotte au diable


Loup - Illustration Louise Collet

[...]
- Tu entends, ça, Aurèle, comme une voix lointaine, un murmure, ou une mélodie ?
- Oui, je l'entends aussi... Ça fiche la trouille. Qu'est ce que ça peut être ?
Les deux enfants s'étaient arrêtés, quand Mahaut tourna la tête vers le loup. Celui-ci les regardaient, ses yeux jaunes passant de l'un à l'autre, son corps tendu vers eux. 
Comme s'il tentait de créer un lien.
- Mahaut, s'écria Aurèle ! C'est lui ! C'est le loup !
- Je crois aussi, dit précipitamment la fillette, tendant la main vers la tête de l'animal dans un réflexe.
Et en effet, la voix dans leur tête s'était faite plus précise, jusqu'au moment où il purent distinguer des mots :
- Loup dit merci !
Aurèle ne peut s'empêcher de crier.
- Ahhhhh ! Que se passe-t-il ?
- Pas inquiet. Moi, Loup. Ami. Parle dans vos têtes.
Mahaut mit ses mains sur ses oreilles, secoua la tête en tout sens, comme pour chasser un intrus.
- Alors ça ! Alors ça ! C'est invraisemblable ! Alors ça ! N'arrêtait-elle pas de répéter.
Aurèle prit la main de Mahaut, et tous les deux tombèrent à genoux devant le grand animal.
- Calme. Calme. Loup parle avec amis. Reprit la voix de l'animal dans leur tête.
- Tu nous parles ! Un loup nous parle ! Ce n'est pas possible ? reprit le garçon. Ou bien nous sommes en train de devenir fous !
Le loup pencha sa grosse tête noire, une lueur amusée dans les yeux.
- Loup parle aux amis. Pas aux fous.
Les deux enfants échangèrent un regard, posèrent à nouveau les yeux sur l'animal, et éclatèrent de rire. [...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire