17 avr. 2020

Vis ma vie d'autrice confinée 10

Aujourd'hui, j'ai voulu envoyer une lettre en recommandé par la poste-internet (pour mettre en demeure le réparateur-arnaqueur de ma chaudière... lettre très importante, donc). 
Première fois que j'utilise ce service, et dans ma précipitation (mon étourderie, ma bêtise, mon manque d'intelligence, mon...) je me suis emmêlée les pinceaux entre mon adresse pour ouvrir un compte sur le site de la Poste, l'adresse de destinataire et l'adresse d'expéditeur... Et en fait, je me suis envoyé le recommandé à moi-même, mais avec l'adresse du destinataire, depuis l'adresse de celui à qui je veux l'envoyer...😵🤪
Vous suivez ?
🤪🤪

Prise de panique à la lecture du mail récapitulatif (surréaliste), je cherche en urgence le formulaire de réclamation sur le site de la poste, le trouve après 20 minutes de recherche et tente de m'expliquer (pas simple), demandant s'il est possible d'annuler mon envoi (qui n'est peut-être pas envoyé, finalement, vu le bordel dans les adresses). Un robot me répond "pour que votre demande soit validée, merci de la décrire". Ce que je viens de faire. Mais visiblement, il n'a pas compris (moi non plus, d'ailleurs).

Au final, un conseiller va me contacter, et dans l'optique d'être la plus claire et de ne pas passer pour une cruche, je suis en train de détailler chronologiquement sur une feuille ce qu'il s'est passé, mais j'y arrive pas très bien.
.
Vu l'urgence de la situation (rapport au réparateur-arnaqueur qui nous a quand même enflé de 900 euros), j'ai envoyé un deuxième recommandé en lisant TOUTES les petites lignes (les grandes aussi) pour être sûre de ne plus me tromper. Une demi-heure. Mais je pense avoir réussi.
.
Maintenant, il n'est pas dit que le premier n'ait pas réussi à partir.
S'il arrive à bon port, le filou en recevra deux.
Dont un qu'il s'est envoyé lui même en me l'adressant de sa part depuis son adresse à mon nom... ou quelque chose comme ça...





Aucun commentaire:

Publier un commentaire