27 févr. 2015

Ecrire des romans pour enfants...

Ecrire des romans pour enfants ?
Pourquoi, comment, quand, où... ?


Quand on écrit, on écrit.

Pour moi, ce sont des nouvelles, des poèmes, des contes, un journal, un blog...

J'écris parce que ça sort, comme ça : une envie de mettre en mots les idées brouillonnes de mon imagination.
Un désir de donner vie aux personnages qui naissent, je ne sais même pas comment, dans ma tête.

Et puis, leur créer un monde qui va bien avec : Les vêtements, les chaussures, les coiffures, les grains de beauté, la longueur des cils et la couleur du regard...

Mais aussi leurs émotions, leur caractère, leurs envies, leurs goûts...

Et encore les paysages, les forêts, les chemins, les musiques, les parfums qui les entourent, leurs maisons, leurs chambres, leurs amis...

Les mots s'ajustent, s'assemblent, au service de ces personnages, pour les cadrer, les soutenir, puis engager leur premier pas vers l'aventure.
Chaque mot se choisit tout seul, non pas selon le public - enfant ou adulte - mais toujours selon le personnage et son environnement. Tout doit coller, s'imbriquer : les phrases au service des mondes imaginaires.

Pas question, dans ce cas, d'employer un vocabulaire facile. Les enfants entendent tout, et comprennent bien plus qu'on ne le croit. Il faut leur servir du beau, du bien écrit, corser parfois l'affaire, demander au contexte d'éclaircir le mot...

La porte vers leur imaginaire n'en sera que plus belle à pousser !


L'imaginaire au pouvoir : La maison de Colombe et Mahaut, Le mystère de la grotte au diable. Illustration Louise Collet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire